R V J F

Les jumelages de Franconville

La création, le 5 juillet 1963 de l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) fit germer à Viernheim l’idée de trouver une ville partenaire française pour des échanges sportifs d’abord, puis culturels. A Franconville, Rencontres était créée sous la présidence de Monsieur Jean Ouvrard pour organiser des échanges sportifs avec une ville allemande.

Un premier contact fut pris à la Maison de l’Europe à Strasbourg le 22 mai 1964 afin de « mettre en place une relation culturelle et sportive » en présence de Messieurs André Blondé (Maire de Franconville), Monsieur Jean Ouvrard et de Messieurs Hans Mandel (maire de Viernheim), Othmar Müller (Conseiller Municipal Honoraire) et Friedrich Alter (Délégué Municipal Honoraire). Il fut décider d’organiser une rencontre sportive le 13 juin 1964 à Viernheim. Et en septembre de la même année, l’ORTF était présente au stade municipal de Franconville où étaient accueillis les clubs de Viernheim.

Après 2 ans de fiançailles basées sur des échanges  essentiellement sportifs, André Blondé (maire de Franconville), et Hans Mandel (maire de Viernheim), officialisèrent le jumelage le 21 mai 1966 à Viernheim et le 19 juin de la même année à Franconville.

Ces signatures furent l’occasion pour de nombreuses rencontres sportives et culturelles auxquelles participèrent plus de 600 habitants des deux villes.

Il était primordial que les rencontres se fassent avant tout « chez l’habitant ». Pas toujours facile de trouver des familles mais c’est grâce à cette « organisation » que de solides relations amicales furent nouées. 

Mais ce ménage à deux ne suffisait pas. Monsieur Jean Ouvrard, homme énergique qui présidait aux destinées de Rencontres, voulait dynamiser le jumelage avec d’autres villes d’Europe, il présenta à Othmar Müller et aux autres membres de la délégation de Viernheim un certain Monsieur Mike Watts qui n'était autre que le maire de Potters Bar à l'époque.

C’est donc le 17 octobre 1971 que fut signé l’acte fondateur du nouveau jumelage triangulaire Viernheim-Franconville-Potters Bar.

Lors de sa création en 1963, Rencontres comptait 150 membres, 25 ans après, elle en regroupait 700. maintenant l'association n'en compte plus qu'une soixantaine.

   

**** Il est dans Franconville, bien caché à nos yeux mais joyeux à nos oreilles, un symbole de notre jumelage avec Viernheim : ce symbole est dans le clocher de l’église Notre Dame des Noues, c’est la cloche « Germaine France » offerte par Viernheim.

 

 

Rechercher dans le site

Contact

Association RENCONTRES VILLES JUMELEES (RVJF) 11 rue de la Station - Mairie
95130 Franconville la Garenne - France
33 (0) 1 34 14 95 36
33 (0) 6 83 38 73 17